Formation

Le groupe SATTLER sert de référence pour la formation des apprentis

Notre objectif déclaré est d’offrir aux jeunes une formation actuelle et diversifiée.

Nous mettons l’accent sur le soutien global des apprentis. À part le développement de la qualification purement professionnelle, le développement de la compétence personnelle et sociale est soutenu intensément.

Des ACTIVITÉS COMMUNES comme des formations internes, intégrant plaisir et jeux, mais aussi des contenus culturels et thématiques renforcent le lien entre apprenti et formateur.

Les trois axes de notre concept de formation:

  • Compétence professionnelle ..ce sont des connaissances de base solides et des compétences dans les professions dont nous offrons des formations.
  • Compétence personnelle ..c’est la capacité de penser, d’apprendre, d’agir et de réfléchir de manière autonome. Il s’agit de découvrir des parcours d’apprentissage créatifs ainsi que de découvrir ses propres compétences et en même temps de renforcer la confiance en soi.
  • Compétence sociale ..c’est la capacité au dialogue et à la communication. Des objectifs communs sont formulés et réalisés dans l’équipe. La compétence sociale est importante, car nous pouvons seulement réussir avec des employés ayant des capacités universelles et coopératives sur un marché qui devient de plus en plus global.

Possibilités de formation en Autriche

Possibilités de formation en Autriche

Commerçant industriel

Des commerçants industriels soutiennent des processus commerciaux et internes. Leurs tâches sont très diverses. Elles vont de la gestion des commandes, de l’achat à la vente, aux services clients ainsi que du marketing, publicité et jusqu’à la production, stockage, logistique, finances, comptabilité, contrôle de gestion, ressources humaines et administration.

Les commerçants industriels travaillent dans une équipe avec des collègues et d’autres personnels spécialisés et auxiliaires, en contact avec des fournisseurs et des clients.

Chimiste en textiles

Les textiles techniques doivent avoir une couleur brillante, doivent être difficilement inflammables, résistants aux intempéries, résistants à l’eau et au vent. Afin de répondre à ces exigences, les chimistes en textiles blanchissent, colorent et mettent de l’apprêt (= mettre de la brillance et de la résistance) aux fibres, fils et tissus naturels, artificiels et synthétiques. Ils mettent les machines en place, préparent des solutions de traitement et bains de teinture, contrôlent les appareils, les instruments de mesure et de contrôle et surveillent le processus d’ennoblissement.

Technicien en textile

La fonction principale des techniciens en textile est d’assurer un bon déroulement de production en manœuvrant, réglant, transformant, assurant la maintenance régulière et en réparant la machine textile.

Ils examinent la qualité et le traitement des tissus produits. Au cas où il y ait des erreurs dans les tissus, cela peut être lié aux problèmes avec la machine.

En plus ils savent comment optimiser et assurer le flux de matières premières pour la production.

Les techniciens en textile assurent la maintenance des machines et effectuent des petits travaux de réparation. Ils examinent le mouvement des machines, désencrassent les roulements, les roues dentées et d’autres éléments de la machine de la poussière et des salissures. En plus ils graissent et lubrifient des éléments et échangent des pièces d’usure, comme p.ex. les garnitures de frein ou disques.

Technicien informatique

Les techniciens informatiques travaillent sur des appareils voire des systèmes du traitement des données électroniques. Ce sont des appareils et réseaux (hardware) ainsi que des systèmes d’exploitation et programmes d’utilisateurs (logiciels). L’équipement périphérique comme des imprimantes, scanners, télécopieurs etc. font partie du hardware. 

Les techniciens informatiques travaillent sur la mise en place des systèmes informatiques, des interfaces correspondantes, systèmes de bus, réseaux et prestations externes pour la transmission de données.

Dans le domaine service et réparation, les techniciens informatiques travaillent avec des instruments de mesures spéciaux afin de chercher, analyser et réparer des erreurs et incidents.

Ils assurent la maintenance et réparent des composants individuels, les échangent, optimisent des réseaux et actualisent des programmes informatiques.

Ils installent des postes de travail individuels ou des réseaux, s’en occupent constamment et veillent à ce que les systèmes et les logiciels soient toujours actuels. En plus ils gèrent et sauvegardent les données et établissent des documentations et protocoles d’erreurs.

Une qualification complémentaire pour les apprentis particulièrement doués:

Technicien industriel

La formation d’une durée d’environ 7 ans commence avec une formation technique réussie au sein de notre entreprise.

Les professions suivantes donnent accès à la formation du « technicien industriel » au sein de Sattler AG: Technicien d’exploitation électrique, Technicien en ingénierie mécanique, Chimiste en textiles, Technologue en textile

Après un apprentissage réussi, un entretien concernant la carrière a lieu. Dans cet entretien le futur parcours de formation est défini selon des critères de réussite objective (réussite scolaire et commerciale) et un nouveau contrat de formation sera conclu.

Les modules de formation pour la profession du technicien industriel sont les suivants:

  • Examen technicien industriel part 1: Approfondi le savoir professionnel (examen d’entrepreneur, examen de formateur des apprentis et brevet professionnel) Durée : environ 2 ans (en alternance)
  • Examen technicien industriel part 2: Avec bac/examen qui donne accès à l'enseignement supérieur Durée : environ 1 ½ ans (en alternance)

Ceux qui réussissent les deux examens avec succès reçoivent le diplôme de "technicien industriel" !

Technicien en ingénierie mécanique

Les techniciens en ingénierie mécanique s’occupent des fonctions suivantes : Planification et construction, assemblage et montage, mise en service, maintenance et réparation des machines et installations.

À part de la fabrication et l’assemblage des éléments de machines, la fonction principale des techniciens en ingénierie mécanique est de veiller au fonctionnement sans perturbations des machines et installations, vu que les périodes d’immobilisation, suite aux défauts, provoquent des frais très élevés.

En cas de panne, ils cherchent, à l’aide des instruments de mesure, systématiquement la cause du problème, démontent les éléments défectueux, les remplacent et construisent aussi des pièces détachées. Lors de leur travail, ils utilisent des procédés liés au métal comme p.ex. fraisage, vissage, creusage, tournage, taraudage, soudage ou brasage. En plus ils fabriquent des composants de boitier et de carrosserie de tôle ou d’aluminium.

Technicien d’exploitation électrique

Les techniciens d’exploitation électrique construisent, installent et contrôlent des installations pour la fourniture et la distribution d’énergie, pour la technique de commande, métrologie et technique de régulation ainsi que la technique d’entrainement. Les techniciens d’exploitation électrique les mettent en service et assurent la maintenance des installations. Cela implique de préparer, poser et brancher des lignes et câbles dénudés et isolés. Des raccords de serrage, des connexions par soudure et des connecteurs doivent être construits selon les documentations des circuits (plans de montage, schémas de câblage et plans d’installation)

Des composants et éléments pneumatiques, l’électromécanique et l’électronique doivent être examinés régulièrement, réparés et remplacés, si nécessaire, selon les documentations des circuits et descriptions. Des dispositifs et pièces détachées pour les équipements, machines, et installations opérationnelles sont construits et, si nécessaire, remplacés.

Les techniciens d’exploitation électrique sont souvent responsables de la maintenance et la maintenance préventive de la technique du bâtiment (p.ex. lumière, alimentation de courant, air conditionnées).

Fabricant de textiles à usage technique

Le fabricant ou la fabricante de textiles à usage technique fabrique par ex. des bâches pour camions, des stores, des bacs de récupération d’huile ou des enveloppes d’échafaudage à partir de tissus en PVC ou en fibres naturelles.

Il / elle découpe pour ce faire les tissus selon des dessins sur mesure. Ensuite, les tissus sont cousus soit à la main soit mécaniquement ou assemblés par soudage ou par collage.

De plus, le fabricant / la fabricante de textiles à usage technique applique des accessoires, tels que garnitures, bretelles, œillets ou câbles métalliques. Ses tâches comprennent en outre l’entretien et la réparation de produits à usage technique.

  • Découpe
  • Assemblage
  • Finition
  • Assemblage en usine et réparation
  • Contrôle de qualité

Mécatronicien / mécatronicienne

Le mécatronicien / la mécatronicienne combine des éléments mécaniques, électriques et électroniques pour concevoir des systèmes intelligents et complexes.

Il/elle assure la production des composantes individuelles et les assemble en systèmes et équipements intelligents.

Ses tâches comprennent entre autres la mise en service, la programmation et l’installation des logiciels correspondants. Ces spécialistes s’appuient sur des schémas électriques ou sur des dessins de construction pour bien tester les équipements avant de les transmettre à leurs clients. De plus, ils assurent l’entretien, la réparation ou le rééquipement de systèmes mécatroniques.Les machines et équipements se composent d’éléments mécaniques et électroniques, souvent gérés par ordinateur et fonctionnant parfaitement ensemble.

Les systèmes mécatroniques contiennent un système mécanique de base qui se gère et se commande électroniquement à l’aide d’un logiciel.

  • Construire et assembler des systèmes intelligents
  • Programmer et mettre en service des équipements
  • Maintenir et réparer des équipements

Logisticien / logisticienne CFC

Le logisticien / la logisticienne CFC assure la réception de marchandises de toutes sortes et en vérifie tant la quantité que la qualité par rapport aux documents de transport.

Le logisticien / la logisticienne CFC organise le déchargement et le tri des marchandises et les stocke de manière adéquate dans des zones préalablement définies. Pour ce faire, il / elle veille à ce que les marchandises soient stockées dans des conditions optimales, en régulant par exemple la température et l’humidité de l’air.

En ce qui concerne l’expédition des marchandises, ils planifient les itinéraires de livraison et déterminent la méthode de livraison la plus favorable. Ils préparent les commandes, assurent l’emballage des marchandises et dressent les documents de transport tels le borderau de livraison ou la déclaration en douane. De plus, ils s’occupent du chargement des camions, des conteneurs ou wagons de chemins de fer et manœuvrent le chariot élévateur pour sécuriser la livraison contre le glissement ou les fuites.

En outre, les logisticiens / logisticiennes CFC se chargent d’optimiser le flux d’information, de matériaux et de valeurs depuis l’acquisition jusqu’à la vente. Elles recherchent des fournisseurs, comparent les offres, commandent les marchandises et s’occupent du règlement de factures.

D’autres tâches consistent à calculer les chiffres clé du stockage, à effectuer les inventaires et à préparer des comptes annuels simplifiés.

  • Réception et contrôle de marchandises
  • Stockage
  • Préparation des marchandises pour l’expédition
  • Emballage
  • Chargement
  • Expédition
  • Optimisation des processus logistiques
  • Calcul et évaluation des chiffres clés